Circuit de Trail: Boucle n°3 de Chateau-Chinon

Trail à Château-Chinon (Ville)
29.0 km
Trail
3h 30min
Difficile
  • Circuit long de près de 30 kilomètres, approchant les 900 m de D+ avec diverses
    ouvertures paysagères sur 3 vallées quasi parallèles : l’Yonne la plus connue, le Tou-
    ron plus sauvage, plus escarpé avant un retour dans la vallée d’Yonne, précédant la
    montée au calvaire de Château-Chinon.
    Nous vous conseillons de bien regarder les conditions météorologiques avant de par-
    tir, et d’avoir une réserve alimentaire du fait de l’isolement des territoires traversés.
    L’eau en Morvan pose moins de...
    Circuit long de près de 30 kilomètres, approchant les 900 m de D+ avec diverses
    ouvertures paysagères sur 3 vallées quasi parallèles : l’Yonne la plus connue, le Tou-
    ron plus sauvage, plus escarpé avant un retour dans la vallée d’Yonne, précédant la
    montée au calvaire de Château-Chinon.
    Nous vous conseillons de bien regarder les conditions météorologiques avant de par-
    tir, et d’avoir une réserve alimentaire du fait de l’isolement des territoires traversés.
    L’eau en Morvan pose moins de problème car celui-ci est comme toute terre grani-
    tique un véritable château d’eau (prévoir des pastilles de stérilisation par précaution).
    Il est nécessaire de débuter (malheureusement) par 1500 mètres sur bitume ou
    grands chemins qui permettent un échauffement progressif. Il est impossible aussi
    de ne pas traverser la route menant à Autun (KM 1), endroit où nous vous incitons
    à la plus grande vigilance. Avant cette traversée, vous aurez évolué sur un chemin
    qui était jusque dans les années 30 l’ancien tacot, nom donné au chemin de fer mor-
    vandiau.
    Le premier talus se fait (malheureusement toujours) sur route : les bâtiments sur
    votre gauche rappellent le passé industriel de la capitale morvandelle : les usines
    DIM fermées à la fin des années 2000 sont aujourd’hui reconverties en site de vente
    locale de jambons et terrines du Morvan. Nous vous conseillons de les goûter un peu
    plus tard car nous redoutons des vibrations néfastes à votre digestion dans la longue
    descente qui vous mènera dans le fond de la vallée d’Yonne.
    Après le KM 3, vous retrouverez un des axes du vieux tacot avant de définitivement
    plonger dans le fond de vallée. La riante rivière sera traversée au niveau d’un moulin
    restauré (KM 5) : elle marque le début de la remontée de la vallée sur son flanc droit
    sur six kilomètres avec une alternance de parties aux déclivités plus ou moins fortes.
    La première partie illustre parfaitement le paysage morvandiau «classique» avec les
    fonds de vallées et premières parties de pente mise en valeur, avec un habitat groupé
    et les «hauts», les croupes rendus à la forêt. Les toponymes sont là pour rappeler que
    vous évoluer là aussi sur d’anciens denses tracés celtes puis romains (toponyme «le
    carrouge» = le carrefour) cette mise en valeur étant renforcée par le théâtre rural an-
    tique des Bardiaux (construit au II ème siècle après JC – contenant 700-800 places).
    Attention cependant à ne pas aller jusqu’au village des Bardiaux et bien tourner à
    gauche avant (KM 10-11). Restaurez-vous un peu car vous allez entrer dans une
    zone techniquement plus difficile avec une très forte descente jusque dans le fond de
    la rivière très sauvage du «Touron» (KM 11.5) et une non moins très forte remontée
    jusqu’au dessus des «Brenots» (pente à plus de 22 %).
    La redescente plus douce vers les Brenets (KM 14) puis le kilomètre plan agréable
    sur la petite route permettent de récupérer, d’autant que les ouvertures paysagères
    proposées sont ici parmi les plus belles du Morvan : les hautes buttes autour du
    Haut Folin, du Preneley, Château Chinon sur son promontoire et les ouvertures sur
    le Bazois au-delà.
    Le chemin sur la gauche vous fera retrouver les fonds de la vallée du Touron après
    Vouchot (KM 17.5). La côte qui s’annonce devant vous dans un large chemin forestier
    est une des dernières avant la redescente dans la vallée d’Yonne (par les villages
    de Chagnon puis Rhonon). Le fond de la vallée d’Yonne est ici plus ample : une fois
    traversé au milieu des pâturages, la dernière véritable difficulté s’offre à vous : 250
    mètres de D+ en 3km.
    Cette montée se fera en deux temps : un premier talus d’environ 150m de D+ vous
    rapprochera des faubourgs de Château-Chinon (KM 25).
    La montée finale vers les ruines du vieux château est assez raide (pente jusqu’à 23%)
    mais la récompense est belle au sommet. Face à vous, les bas plateaux du Bazois
    à l’Ouest. Au Sud, en direction du vieux Château-Chinon les plus hauts sommets du
    Morvan (avec le Haut-Folin reconnaissable à son antenne rouge et blanche).
    Une nouvelle trace descendante vous permet de rejoindre la ville qu’il vous faut tra-
    verser en passant devant le musée du septennat puis par des ruelles discrètes, des
    zones d’escaliers, quelques passages étroits jusqu’à la mairie. Il vous est impossible
    de manquer la fontaine animée réalisée entre 1987 et 1988 par Niki de Saint Phalle et
    Jean Tinguely sur une commande du président de la République François Mitterrand,
    pour Sa ville. La rue du terreau fort pentue vous mènera vers la D978 qu’il vous faudra
    traverser avec prudence puis la longer fort peu de temps avant de regagner un che-
    min sur votre gauche évoluant au milieu des pâturages. Près du centre équestre, il ne
    reste plus que 500 mètres à effectuer d’abord sur route puis par un chemin forestier
    pour rejoindre la base nature.