Séjours et week-ends

L'Évasion Morvandelle

225 € /pers (base de 2 personnes)

Validité de mars à novembre

Ce prix comprend :

  • La visite en calèche
  • Le diner hors boissons
  • La nuitée
  • Le petit déjeuner
  • La taxe de séjour
  • La balade ou rando ½ journée accompagné d’un guide diplômé
  • Le déjeuner hors boissons
  • L’entrée du musée de Bibracte et les audio-guides

Jour 1

Visite de la ville d’Autun en attelage: Partez en calèche à la découverte des « 7 merveilles d’Autun » en parcourant  la ville haute dominée par la cathédrale Saint-Lazare et le quartier historique, le circuit gallo-romain qui révèle tous les vestiges de la ville antique et enfin, la découverte de la ville médiévale commerçante.  Découvrez les 1001 facettes d’Autun!

Dîner Bourguignon dans un restaurant au pied de notre majestueuse Cathédrale.

Nuitée en chambre d’hôtes dans une ancienne demeure des chanoines (XVe et XVIIIe siècles)

Jour 2 

Après le petit déjeuner, départ pour une balade découverte dans le Morvan : Parcourez les chemins du Morvan... Vous allez découvrir et comprendre le pays en compagnie de votre guide professionnel pour vous seul qui vous racontera les paysages, les milieux naturels, l'histoire, la vie des hommes...Autant de secrets qui seront révélés aux curieux et sensibles à notre patrimoine. Circuits préétablis ou lieu de balade organisée à la demande.

Déjeuner

Visite du site et du musée de Bibracte qui était la capitale des Éduens, un des plus puissants peuple gaulois. Lors de cette visite, vous retournerez à l’âge du fer et découvrirez le passé de Bibracte où Vercingétorix  a été proclamé chef de la coalition gauloise et où Jules César a rédigé ses « commentaires sur la guerre des Gaules ». Puis, vous découvrirez le site archéologique: au cœur du Parc naturel régional du Morvan, sur le Mont Beuvray,  laissez aller  votre imagination et redécouvrez  comment pouvaient être remparts, maisons, ateliers d’artisans, fontaines ...  de l’oppidum de Bibracte il y a 2000 ans, alors que sa population atteignait plusieurs milliers d’habitants.

 Fin de nos prestations