P. AGNEW2023-Les-Arts-Florissants_2Z7A6354-Oscar-Ortega

Orphée et Eurydice - Christoph Willibald Gluck / Festival d'Opéra Baroque et Romantique de Beaune

Musique, Art lyrique, Musique classique, Festival, Musique, Opéra à Beaune
  • ORPHÉE ET EURYDICE / LES ARTS FLORISSANTS / PAUL AGNEW

  • Orphée et Eurydice, dans sa version en français pour ténor, a été composé par Gluck pour l’Académie Royale de Musique de Paris en 1774, à la demande de la Dauphine Marie-Antoinette.

    Douze ans après son Orfeo en italien, créé à Vienne en 1762, Gluck ajoute de nombreuses pages nouvelles, comme l’ariette d’Orphée, « L’Espoir renaît dans mon âme », ou l’air d’Eurydice, « Cet asile aimable et tranquille ». Les ballets sont développés pour répondre au goût français. Le succès public fut...
    Orphée et Eurydice, dans sa version en français pour ténor, a été composé par Gluck pour l’Académie Royale de Musique de Paris en 1774, à la demande de la Dauphine Marie-Antoinette.

    Douze ans après son Orfeo en italien, créé à Vienne en 1762, Gluck ajoute de nombreuses pages nouvelles, comme l’ariette d’Orphée, « L’Espoir renaît dans mon âme », ou l’air d’Eurydice, « Cet asile aimable et tranquille ». Les ballets sont développés pour répondre au goût français. Le succès public fut grandiose. Les airs d’Eurydice, « Fortune ennemie », à l’acte II ou d’Orphée, « Objet de mon amour », au premier acte, « Laissez-vous toucher par mes pleurs », au deuxième acte, et le célèbre « J’ai perdu mon Eurydice », touchent au sublime. À l’enthousiasme de Voltaire, Julie de Lespinasse surenchérit en écrivant : « Cette musique me rend folle. Elle m’entraîne, je ne peux manquer un jour... ».
  • Langues parlées
    • Français
    • Anglais
Horaires
Horaires
  • Le 20 juillet 2024 de 21:00 jusqu'à 23:30
Fermer