Agenda

Les grandes expéditions maritimes au XVIII° siècle

Conférence / exposition

Date : 17 sept. 2020 20:30 au 22:00
Lieu : Salle Gobetti - Hexagone - 71400 Autun

Description

Sciences et nouveaux projets de colonisation. Une rivalité franco-anglaise pacifique ?
par M. Dorigny, Paris 8

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, les deux principales puissances maritimes européennes, l’Angleterre et la France, transposèrent leurs rivalités sur les océans. Le partage des « nouveaux mondes », dans l’Atlantique et l’Océan indien, avait connu des bouleversements importants, la Guerre de Sept ans (1756-1763) ayant redistribué le domaine colonial français au profit de l’Angleterre (Canada) et de l’Espagne (Louisiane) ; dès lors un nouvel espace encore largement inconnu des Européens fut au cœur des ambitions des deux puissances qui se disputaient l’hégémonie mondiale : l’Océan Pacifique fut l’enjeu de cette compétition présentée comme avant tout d’ordre scientifique.
Les grandes expéditions maritimes des années 1760-1790 (James Cook, La Pérouse, Bougainville, Marchand ...) avaient toutes des buts scientifiques affichés : géographes, cartographes, botanistes, agronomes, mathématiciens, astronomes … étaient nombreux sur les navires. Mais, derrière cette ambition scientifique affichée, se profilait des ambitions colonisatrices. Le pamphlet de Diderot, en 1772, « Supplément au voyage de Bougainville », avait dénoncé le double jeu de l’expédition de Bougainville : mesurer l’Océan, ses courants et observer les astres depuis cette région du globe encore inconnue, mais également prendre possession des terres découvertes et de leurs habitants, en les convertissant au christianisme …

Infos pratiques

Organisé par : Université pour Tous de Bourgogne, centre d'Autun et du Pays de l'Autunois-Morvan.

Informations : + 33 (0)3 85 52 76 48 - email - lien

Tarif : 1 à 5 € - gratuit pour les adhérents

Réservation : + 33 (0)3 85 52 76 48

Crédit photo : UTB